Skip to content

Qui pourrait avoir une mortalité plus élevée due au COVID-19, existe-t-il des indicateurs à cet égard?

Les patients (patients gravement malades) étaient significativement plus âgés (âge moyen 66 ans) et étaient plus susceptibles d’avoir des maladies, notamment l’hypertension (pression artérielle élevée), le diabète, les maladies cardiovasculaires (maladies cardiaques) et les maladies cérébrovasculaires.1

Les facteurs de mauvais pronostiques associés aux décès chez les patients infectés par un coronavirus étaient: 2

  • Âge avancé.2
  • Charges virales élevées (présence du virus dans le corps) dans les échantillons diagnostiques sanguins ou respiratoires.2
  • Comorbidités (maladies antérieures dont souffrait le patient atteint de COVID-19) telles que l’hépatite B chronique et le diabète mellitus.2

• Marqueurs de laboratoire modifiés (lactate déshydrogénase, nombre élevé de globules blancs (neutrophiles), faible nombre de lymphocytes (CD4 et CD8) .2

Références:
  1. Wang D, Hu B, Hu C, Zhu F, Liu X, Zhang J, et al. Clinical Characteristics of 138 Hospitalized Patients With 2019 Novel Coronavirus–Infected Pneumonia in Wuhan, China. Jama 2020;323:1061. doi:10.1001/jama.2020.1585.
  2. Hui DS, Zumla A. Severe Acute Respiratory Syndrome. Infectious Disease Clinics of North America 2019;33:869–89. doi:10.1016/j.idc.2019.07.001.